CCO-Genève

Chauve-souris trouvée

Chauve-souris trouvée

En cas de découverte d’une ou plusieurs chauves-souris, merci de contacter le service gratuit : SOS chauves-souris (ouvert de 8h à 20h tous les jours) en laissant un message sur le répondeur suivant : 022 736 80 80.

Dans votre message, merci de nous communiquer : vos nom et prénom, un numéro de téléphone où vous êtes joignable ainsi que l’adresse de la découverte.

La personne de permanence vous recontactera rapidement pour vous communiquer la meilleure marche à suivre !


Les bons gestes

En cas de découverte d’une ou plusieurs chauves-souris en détresse, voici les bons gestes à adopter :

  • Ne jamais toucher une chauve-souris à mains nues,
  • La saisir délicatement à l’aide de gants ou d’un tissu,
  • L’installer dans un carton bien fermé avec des trous sur le couvercle et y placer un petit chiffon ou un papier ménage imbibé d’eau pour qu’elle puisse boire,
  • Garder le carton au calme et à l’intérieur,
  • Laisser un message sur le répondeur ou l’amener pendant les heures d’ouverture au Muséum d’histoire naturelle (Route de Malagnou 1-1208 Genève) ou à n’importe quel moment au Centre de Réadaptation des Rapaces (Chemin du Rouet 2 – 1257 Bardonnex).

Si une chauve-souris s’introduit accidentellement dans un bâtiment, il suffit généralement d’éteindre les lumières, d’ouvrir les fenêtres et de la laisser seule dans la pièce. Dans la plupart des cas, elle trouvera rapidement et facilement le chemin de la sortie.


Les jeunes

À partir du mois de juin, il est possible que de très jeunes chauves-souris, parfois âgées de trois ou quatre jours seulement, s’égarent de leur colonie. Ces juvéniles sont reconnaissables à leurs poils épars et mesurent souvent moins de 3 cm.

Ces jeunes chauves-souris n’ont quasiment aucune chance de survivre privées des soins de leur mère et de leur lait maternel. Pour leur offrir la plus grande chance de survivre, la procédure consiste à les installer en hauteur, à l’abri des prédateurs et du soleil, en fin de journée. Les cris insistants du jeune attireront, la nuit venue, sa mère qui pourra le récupérer et continuer à l’allaiter


Les hibernantes

Lorsqu’elles hibernent, les chauves-souris laissent leur température corporelle baisser jusqu’à la température ambiante (généralement quelques degrés seulement). En cas de dérangement, elles utilisent énormément d’énergie pour se réveiller et se réchauffer, risquant ainsi de ne plus avoir suffisamment d’énergie pour finir l’hiver.

Ainsi, en cas de découverte d’une ou plusieurs chauves-souris en hibernation, la meilleure solution reste de les laisser là où elles sont et de ne pas les déranger.

Dans le cas où elles se seraient installées dans un espace dans lequel elles ne pourraient pas rester (tas de bois détruit, cave d’où elles ne pourraient pas ressortir au printemps), il faut soit les saisir délicatement et les déplacer dans un endroit similaire (autre tas de bois, etc.) soit les mettre dans un carton en respectant la procédure détaillée dans les « bons gestes ». Ce carton doit être laissé dans une pièce fraiche (à moins de 10°C) pour qu’elles ne se réveillent pas.

Contact

CCO-Genève
1200 Genève
022 736 80 80
info@chauves-souris-geneve.ch
CCP : 12-738352-3

Photographies : Jacques Gilliéron et Cyril Schönbächler
Illustrations : Pierre Baumgart

Nos partenaires